ACCUEIL

L'Organisation internationale du travail s'apprête à célébrer son centième anniversaire. Pour les historiens, sociologues, politistes, juristes, économistes, anthropologues qui s'intéressent à l'OIT, c'est d'abord l'occasion d'interroger les conditions de sa création, son expérience au long cours et de réfléchir aux orientations qui s'offrent à elle dans un monde où sa place et son influence semblent menacées.

L'OIT est née du Traité de Versailles en 1919, a survécu à la Société des Nations et a trouvé sa place au sein de la configuration onusienne où elle a apporté l'héritage et le savoir-faire du premier internationalisme. Ce colloque scientifique et pluridisciplinaire se propose d'étudier l'OIT, comme l'une des organisations au sein d'un dispositif et d'un ensemble d'organisations, avec l'objectif spécifique de créer les conditions d'une paix universelle par la justice sociale. Ce faisant, l'OIT a formulé et poursuivi des idéaux de réforme sociale tout en se saisissant de manière pragmatique de questions particulières. Dans un certain nombre de domaines et pour certaines voies explorées, l'OIT a été pionnière, a composé avec de nombreux acteurs, au gré des évolutions notables et des équilibres géopolitiques.

Le colloque contribuera à donner un état des savoirs scientifiques sur l'OIT mais proposera aussi des témoignages d'acteurs et permettra des débats sur les orientations à venir. Il sera également ouvert à des recherches portant sur d'autres organisations internationales en relation avec l'OIT ou avec des questions qui relèvent de son mandat, la période étudiée allant de 1919 à nos jours. Quatre axes d'étude sont proposés : Travail et justice sociale ; Universalisme et mondialisation ; Représentation et dialogue social ; Normes et régulation.

 

 

 

Personnes connectées : 2